Les Glycines

Maison de santé pluriprofessionnelle du val de l'Eyre

Pour un été sans souci: la cuisson au barbecue

Avec les beaux jours, c’est le retour de la cuisine à l’extérieur avec notamment le barbecue ,la plancha et le pique-nique. C’est aussi durant cette période qu’il est obervé une recrudescence des infections alimentaires . Voici quelques conseils permettant de diminuer le risque :

  • conserver les viandes destinées à être cuisinées dans la partie la plus froide du réfrigérateur et les sortir au dernier moment ;
  • bien se laver et se sécher les mains avant et après la manipulation de viande crue ;
  • utiliser une planche pour découper la viande crue et une 2ème planche pour les autres aliments afin d’éviter le transfert des microorganismes de la viande crue sur des crudités par exemple ;
  • pour la cuisson des volailles : elles doivent être toujours consommées bien cuites à cœur. La chair ne doit pas être rose ni s’accrocher à l’os. Il est conseillé de précuire à la casserole les gros morceaux avec os avant de les passer au barbecue à la plancha. Les marinades ayant éventuellement servi à la viande ne doivent pas être consommées sans avoir été cuites séparément afin d’éliminer les bactéries issues de la viande crue ;
  • cuisson des saucisses et viandes hachées : viandes hachées, boulettes ou saucisses doivent être cuites à cœur car des bactéries pathogènes peuvent survivre si la cuisson n’est pas assez complète ;
  • ne pas utiliser les plats et ustensiles qui ont servi à découper et à transporter les viandes crues pour les servir une fois cuites
  • lors d’un barbecue, d’une plancha ou d’un pique-nique, ne pas conserver les restes d’aliments plus de deux heures à température ambiante avant réfrigération
  • assurer un nettoyage régulier des grilles de cuisson et des bacs de récupération des graisses dans le cas des barbecues électriques et des planchas ;
  • de manière générale, afin d’éviter la contamination de tous les consommateurs, il est recommandé de s’abstenir de manipuler les aliments ou les ustensiles lorsqu’on est malade.

Sources: Anses

Partagez l’article